Lettres d'opinion 2016

Dans le cadre de notre cours de français, nous avons travaillé la lettre d'opinion.  Nous devions choisir une situation qui nous tenait à coeur et sur laquelle nous avions envie de nous exprimer.  Les sujets sont variés et les lettres ont été envoyées aux personnes concernées et certaines d'entre elles ont même été publiées dans le journal Le Quotidien.  Nous croyons en la liberté d'expression et nous pensons que nous sommes privilégiés au Québec de pouvoir exprimer notre point de vue. Alors voici quelques-unes de nos lettres."

Les élèves de la classe 601 - Mme Guylaine

 

Saguenay 6 mai 2016


Objet : l’achat de cigarettes avant 21 ans


À qui de droit,
Je m’appelle Adam et je suis un élève de 6e année, je vous écris pour vous présenter mon
idée, qui est de faire passer l’âge légal pour acheter des produits du tabac (cigarettes) de
18 à 21 ans. Ce qui m’a motivé c’est que ma tante a commencé à fumer lorsqu’elle était
jeune et je souhaite que moins de jeunes fument.
Premièrement, ça éviterait des morts prématurés, parce que les jeunes ne pourraient pas
acheter des produits du tabac, à moins que leurs parents leur en procurent.
Deuxièmement, la grande majorité des fumeurs adultes ont commencé à fumer à leur
adolescence. Cependant, si l’âge est de 21 ans ils pourront réfléchir avant de prendre cette
grande décision et ils seront plus matures.
Troisièmement, cela aiderait car les liens entre les jeunes de 18 ans et des amis de 15, 16,
ou 17 ans sont fréquents mais il est rare que des jeunes de 21ans ont des amis de moins
de 20 ans. Mêême s’ils en avaient ils seraient bien trop occupés par leurs études, pour
acheter des cigarettes à leurs amis plus jeunes.
Donc, après avoir lu mon texte j’espère que le gouvernement pensera à mon projet sur
l’achat de cigarettes avant 21ans.
Merci.
Adam Rioux

 

 

Saguenay, le 21 avril 2016
École Saint-Bernadette
Mme Barbara Castonguay
directrice


Objet : Installer des paniers de basket ball dans la cour des grands.


Chère Mme Barbara,
Je me nomme Anne-Laurence Lapointe. Je suis une élève de sixième année à votre école.
J’apprécirais que vous installiez quelques paniers de basket ball dans la cour des grands.
Pour débuter, je vais vous expliquer mon point de vue et vous présenter mes arguments.
Premièrement, il y a beaucoup de chicane quand notre classe joue au soccer. Notre
professeure n’apprécie pas beaucoup quand nous devons utiliser du temps en classe pour
régler les conflits de la récréation. Aussi, j’ai remarqué que l’hiver plusieurs élèves
s’amusent à se bousculer dans les montagnes de neige, c’est encore des situations de
dispute.
Si vous installiez quelques paniers de basket ball, nous pourrions faire du sport et
dépenser notre énergie à l’extérieur, plutôt que de la dépenser en classe. Ensuite, pour
quaisiment tous les groupes, les élèves sont souvent un peu plus agités en revenant de la
récréation donc ils seraient plus calmes. À notre âge, c’est important de faire du sport
mais, plusieurs élèves ne font que parler à toutes les récréations.
Finalement, je crois qu’il y a assez de place dans notre cour pour y faire installer
quelques paniers. Presque personne n’utilise le jeu que vous avez fait peindre, il y a
quelques années. Un panier de basket ball, ce n’est pas extrêmement dispendieux et un
panier dure au moins une dizaine d’années.
Alors, c’est pour toutes ces raisons que j’aimerais que vous installiez des paniers de
basket ball. Pour conclure, je vais vous donner quelques suggestions pour que ce projet
soit un peu plus facile à réaliser. Vous pourriez faire peut-être faire construire juste un ou
deux paniers de basket ball et, les classes joueraient avec d’autres classes. Pour ce qui est
des ballons, vous pourriez peut-être en acheter quelques uns que nous gardrions dans nos
classes.
Merci énormément d’avoir lu ma lettre.
_____________________________
Anne-Laurence Lapointe

 

Saguenay, le 14 avril 2016


Objet : les salles de bain du 1er étage


Bonjour Mme Barbra,
Je m’appelle Colin Desmeules et je suis dans la classe de Mme Guylaine. J’aimerais vous
parler d’un sujet qui m’agace un peu à l’école : les salles de bain du 1er étage. Je ne suis
pas d’accord que nos salles de bain soient inappropriées. Dans mon texte, je vais vous
faire part de mes arguments qui vont peut-être vous faire changer d’avis.
En premier lieu, il faudrait mettre un mur entre les filles et les garçons. Les personnes
pourraient aller moins facilement de l’autre côté. De plus, ça pourrai être plus
respectueux entre les filles et les garçons.
Par ailleurs il faudrait aussi nettoyer les toilettes et mettre des urinoirs pour les garçons.
Nous les garçons, on aime faire pipi debout alors mettre des urinoirs enlève le risque de
salir les autre toilettes et le planché. Puis les toilettes sont toujours sale alors faire un
gros nettoyage ferait du bien. Même les petits ont des urinoirs et souvent eux ils ne sont
pas assez grands pour les utiliser.
Troisièmement, on devrait embellir les toilettes comme celles des petits. Pourquoi nous
c’est laid et les petits ont des toilettes toujours plus propres? En plus, en 2012 vous
aviez dit que vous alliez réparer les toilettes mais vous avez seulement réparer celles
d’en-bas.
Finalement, j’espère que vous tiendrez compte de ma lettre et que vous y apporterez
des changements pour les futurs élèves.
Merci d’avoir lu ma lettre.
_______________________
Colin Desmeules

 

Saguenay 25 avril 2016
Ville de Saguenay
Service des transports
201, rue racines est
Chicoutimi, QC
G7H5B8


Objet : les trottoirs sont mal grattés


À qui de droit,
Bonjour, je m’appelle David je suis un élève de 6 ème année de l’école Sainte -
Bernadette à Jonquière. J’écris cette lettre pour vous parler de vos trottoirs qui sont,
d’après moi, mal entretenus.
Pour débuter, votre machinerie pour gratter les trottoirs est inadéquate. En effet, vos
machineries lourdes poussent la neige sur le bord des trottoirs au lieu de la souffler. Je
sais que vous avez deux sortes de machines, on voit toujours celle qui pousse la neige
mais où est l’autre?
Deuxièmement, on dirait que les personnes qui conduisent vos appareils ne sont pas assez
vigilantes. Quand tu es sur le trottoir et qu’il y a votre véhicule la personne dedans
n’arrête pas la machine. Il faut que tu l’évites sinon il va te foncer dedans. En plus, tu
dois aller dans la rue pour l’éviter, imaginer une voiture qui passe à ce moment et tu vas
aux urgences.
Troisièmement, les machines ne sont pas assez présentes. Ça prend 2 à 3 jours pour faire
tous les trottoirs de la ville. En plus, souvent on en voit seulement une par mois durant
l’hiver. Pourtant l’hiver dure 5 mois ?!? même si je marche 3 fois par jour 5 fois par
semaine pour aller à l’école.
J’espère que vous allez penser à ma proposition, ce serait mieux pour les enfants qui
marchent, car c’est souvent glacé. Je vous conseille d’investir dans les machines et
d’avoir plus de personnes pour les conduire.
Merci d’avoir lu ma lettre.
________________________
David Carrier
2994, rue Ste-marie
Jonquière, QC
G7S1B6

 

Saguenay 25 avril 2016
Ville de Saguenay
Service de sécurité publique
201, rue Racine Est
Chicoutimi, QC
G7H 5B8


Objet : La sécurité des jeunes enfants dans les quartiers résidentiels


A qui de droit,
Bonjour je me nomme Gabriel Girard. Je suis un élève de l’école Sainte-Bernadette de Jonquière
et je suis en sixième année. Je voudrais vous faire part de mon opinion au sujet de la sécurité des
jeunes enfants dans les quartiers résidentiels. Je trouve qu’elle n’est pas assez élevée. Pour vous
convaincre de faire des changements, voici quelques arguments.
Premièrement, je trouve que les automobilistes roulent très vite dans les quartiers résidentiels.
Malgré l’absence de panneaux qui ne sont inscrits le nombre de KM/H à respecter, les
automobilistes roulent à toute vitesse, je vous propose d’ajouter des cassis (Dos-d’âne) dans les
rues pour forcer les automobilistes à ralentir, cela pourrait permettre d’éviter un accident ou de
happer un enfant.
Deuxièmement, j’aimerais que vous augmentiez les services de polices dans les zones
résidentielles. Je vous donne un exemple. Un policier remarque un chauffard qui va plus vite que
la limite permise. Le policier va aller lui donner une amende mais s’il n’avait pas eu de policier,
le conducteur roulera toujours rapidement donc avec une amende il pourrait faire plus attention à
sa vitesse. Il pourrait aussi abaisser les risques de happer un enfant.
Troisièmement, j’aimerais que vous ajoutiez des pots de fleurs comme dans les grandes villes.
Étant donné que les cassis peuvent être très coûteux je vous propose donc des rajouter des grands
pots de fleurs au centre des rues cela ferait en sorte de ralentir le trafic et justement réduire les
risques de frapper un enfant.
Pour conclure, je crois que ces petits changements feraient une grosse différence pour améliorer
la sécurité mais avant j’aurais une petite suggestion à vous proposer. Les jeunes enfants et les
plus vieux pourraient créer une campagne de sensibilisation pour aider les jeunes à faire attention
aux voitures. Merci d’avoir lu ma lettre au sujet de la sécurité des jeunes enfants.
---------------------
Gabriel Girard
2279 rue Des Coudriers
Jonquière, QC
G7S 5V2

 

Saguenay, le 25 avril 2016
Ville de Saguenay
Service d`urbanisme
201,rue racine Est Chicoutimi.
G7H S8B


Objet : Construction d`un bar de danseuses nues.


Cher maire Jean Tremblay,
Dans ma lettre, je vous écris à propos de mon désaccord envers le projet d`ouverture d`un
bar de danseuses nues à la place du Bobby (restaurant) qui a brûlée il y a plusieurs
années. J`espère que les arguments suivants vous aideront à revoir votre décision.
Premièrement, le lieu de construction choisi est très près d`un quartier résidentiel où il y a
beaucoup d`enfants, dont je fais partie d`ailleurs. Vous devriez savoir que le quartier St-
Philipe est habité par beaucoup d`enfants, la preuve, la polyvalente d’Arvida est juste au
bout de la rue du futur bar. De plus, il est totalement inapproprié que des enfants soient à
portée de ce genre d`endroit.
Deuxièmement, il y a souvent usage de substances illicites dans ces lieux. Nous savons
que c`est vrai et malheureusement, qui dit usage dit vente, qui dit vente dit consommation
et qui dit consommation dit jeunes consommateurs (enfants, adolescents).Comme si ce
n`était pas assez, ces produits peuvent causer des états d`ébriétés qui causent par la suite
des accidents.
Troisièmement, c`est totalement immoral! Le principe de base est très dégradant, alors
pourquoi construire deux bars de danseuses nues dans la même ville!
J`espère que vous aurez apprécié ma lettre à propos de l`ouverture d`un drôle de bar.
J’espère de même que vous aussi vous renoncerez à sa construction. Je vous proposerais
à la place de réouvrir le restaurant ou de construire un local à louer.
______________________________
Jean-Gabriel Beauchemin
2279 rue Burma
Jonquière QC
G7S 2Y2

Saguenay 14 Avril 2016
Csl du Saguenay lac-saint jean
414, rue Collard ouest alma QC
G8B 1N2


Objet :expo-science


À qui de droit,
Je m’appelle Léa et je suis une élève de 6ième année. Je vous écris pour vous parler
d’expo-science. Je suis allée à expo-science et j’ai trouvé cette expérience fantastique.
Cependant il y a quelques points qui m’ont déplue.
Premièrement, j’ai apprécié qu’Expo-science nous fournisse diverses collations au cours
de la journée. À chaque matin, midi et soir nous avions une collation. Comme exposcience
nous demande beaucoup d’énergie, c`est une bonne idée de nous proposer des
collations nutritives.
Ensuite, j’aimerais vous parler des dîners. Ce qui était bien, c’était que nous avions 1
heure pour dîner et souper. En effet, ces 2 heures ne sont pas de trop, car après une
longue matinée ou un après-midi nous sommes extrêmement fatigués. Pendant ces
pauses, nous pouvons nous relaxer et manger.
Pour terminer, je vais vous parler des prix que vous offrez aux gagnants.
Malheureusement, j’ai eu l’impression qu’il y avait plus de prix pour le secondaire que
pour le primaire. Le primaire n’a pas eu beaucoup de prix, par conséquent il ne pouvait
pas recevoir des gros prix pas plus que 100$ sur 75 000$. Par contre, le secondaire
pouvait gagner beaucoup plus d’argent. Pour tout dire, il pouvait même gagner des
bourses d’étude.
Pour conclure, j’ai deux suggestions. Tout d’abord, vous pourriez séparer les prix
équitablement par exemple, 5 000$ pour le primaire et identique pour le secondaire.
Si vous ne pouvez pas séparer les prix équitablement vous pourriez séparer la remise de
prix en deux. Le primaire aura par exemple des plus bas prix, cependant ils ne s’en
rendront pas compte.
Merci d’avoir lu ma lettre et j’espère que vous allez tenir compte des mes arguments.
Alors c’est pourquoi j’aime expo-science, c’est un très beau projet et j’y retournerais sans
aucune hésitation et si vous pouvez faire les améliorations ce sera encore plus agréable.
Merci encore
__________________________
Léa Bergeron
2061 rue des hydrangées Jonquière,
G7S 5S1

 

Saguenay, le 16 avril 2016
Hockey mineur
2315 Rue Pelletier
Saguenay, Qc
G7X, Canada


Objet : Pour embaucher des infirmiers au hockey


A qui de droit,
Bonjour je m’appelle Mathis Théberge, j’ai 11 ans et je suis à l’école Ste-Bernadette. Je
suis également joueur des Marquis de Jonquière pee-wee CC. Je vous écris car je
voudrais vous proposer une amélioration pour les parties. On pourrait embaucher des
infirmiers. Environ 90 blessures surviennent dans une saison par équipe. Voici mes
arguments pour vous convaincre de faire ce choix.
Premièrement, on peut se blesser à tout moment dans nos parties. Comme je suis un
joueur de hockey, je me suis blessé plusieurs fois et ce serai utile de nous examiner sur
place avant de partir à l’hôpital si besoin. À peu près 2 à 3 joueurs se blessent par partie.
Deuxièmement, on n’aurait pas nécessairement à déranger les ambulances car on pourrait
se faire examiner sur place et appeler les ambulances après l’impact si besoin après
l’évaluation car ça coûte de l’argent et cela peut prendre plusieurs minutes. Ça pourrait
être critique pour sa vie.
Troisièmement, ça serait plus sécuritaire pour nous car nos entraineurs connaissent le
hockey mais non la médecine.
J’espère que vous tiendrez compte de mes arguments pour embaucher des infirmiers car
sa serait vraiment plus sécuritaire pour nous. Merci de votre collaboration! PS : vous
pouvez me répondre si besoin merci.
________________
Mathis Théberge
3233 rue des cassandres
Jonquière, QC
G7S 5Y1

 

 

 

 

Saguenay, le 27 avril 2016
Poste Canada
2701, promenade Riverside, bureau1200
Ottawa, ON
K1A 0B1


Objet : Le nouveau fonctionnement des boites aux lettres.


À qui de droit,
Je me présente, mon nom est Rose Huard et je suis une élève de 6ième année à l’école
Sainte-Bernadette. Je vous écris pour parler de quelque chose qui me tracasse. C’est au
sujet des boîtes aux lettres qui sont installées depuis quelques mois. Je n’aime pas
beaucoup ce nouveau fonctionnement et je voulais vous dire pourquoi.
Premièrement, elles sont trop loin et c’est difficile de s’y rendre surtout pour les
personnes âgées ou à mobilité réduite. Je crois qu’il y aurait eu plusieurs autres places
pour les mettre.
Ensuite, l’emplacement est très mal choisi. Beaucoup d’enfants veulent aller chercher le
courrier, mais cela pourrait causer des accidents, parce que la majorité des boîtes postales
sont sur des rues passantes.
Maintenant, parlons de la grandeur des cases. Elles sont trop profondes et c’est difficile
de se rendre jusqu’à nos lettres. Poursuivons avec la grandeur. Les cases ne sont pas
assez hautes et c’est embarrassant l’hiver. La plupart du temps, nos mitaines ou nos
manches n’entrent pas à l’intérieur.
Pour finir, les pertes d’emplois des facteurs sont énormes. Plusieurs facteurs ont perdu
leur emploi à cause du nouveau fonctionnement. Certains facteurs et factrices font ce
métier depuis plus de 25 ans et ils arrivent à un moment où ils vont prendre leur retraite.
Du jour au lendemain, ils perdent leur travail et c’est une dure épreuve.
J’espère que vous tiendrez compte de ma lettre et que vous changerez le nouveau
fonctionnement, car je trouve tout simplement que les boîtes aux lettres sont trop loin des
domiciles. Vous pourriez aussi faire un sondage pour savoir l’opinion des citoyens sur les
boites postales.
Merci!
_______________________
Rose Huard
3044 St-Patrick
Jonquière, QC G7S2P8

 

Saguenay le 4 mai 2016
Ville de Saguenay
Service des loisirs
291, rue Racine est
Chicoutimi, Qc
G7H 5B8


Objet : La patinoire st-Philippe à Arvida


À qui de droit,
Bonjour, je m’appelle Thomas-Louis Villeneuve, je suis un élève de l’école Sainte-Bernadette. Je
vous écris à propos de la patinoire ST-Philippe, car j’y vais souvent. Je trouve que la patinoire
mériterait des améliorations et voici pourquoi.
D’abord, quand je vais patiner avec mes amis, il y a des jours où la cabane est fermée, alors on
doit attacher nos patins dehors au froid en se gelant les mains. Il faudrait l’ouvrir plus souvent.
Ensuite, je trouve que la patinoire n’est pas assez souvent grattée. Mes amis et moi déblayons
souvent la patinoire, car elle est très rarement déneigée. Cependant, nous venons à la patinoire
pour nous amuser et non pour gratter.
Finalement, quand vous arrosez la patinoire pour refaire la glace vous formez des trous. En
formant des trous, nos patins ont des chances d’accrocher un trou et de nous faire tomber avec des
risques de blessures qui peuvent être graves.
Pour finir, je vous suggère d’acheter une petite souffleuse pour déneiger la glace et vous pourriez
faire un horaire avec des heures qui varient, pour savoir quand la cabane est ouverte. J’espère que
vous allez pouvoir apporter quelques changements et merci d’avoir lu ma lettre.
__________________
Thomas-Louis Villeneuve