Un peu d'histoire

C’est l’entreprise M.J. Armand Tremblay, entrepreneur qui construit l’école Sainte-Cécile selon les plans des architectes Lamontagne et Gravel au montant de 295 397 $.

Lors de son ouverture en septembre 1949, la direction du couvent Sainte-Cécile est confiée aux sœurs du Bon-Conseil. Les 515 garçons et filles des 17 classes ont pour enseignants 12 laïques ainsi que 5 religieuses. 

Tout au long de son existence le nombre d’élèves a varié de 277 à quelques 700 étudiants. En 1955-1956, l’institution dispense même un cours commercial.

L’appellation «couvent» fut gardée tout au long de la période où les religieuses dirigent l’établissement soit de 1949 à 1969. Avec l’arrivée d’une direction laïque en 1969, le nom changea pour «école» Sainte-Cécile.



Inspiré du document D’hier à aujourd’hui 1866 à 1999 page 12, Commission scolaire de la Jonquière 1999 (Production des Services du secrétariat général et des communications)